Pour devenir adhrent et parler en privé avec Maher , ou faire un don au forum cliquez ici
Quel traitement suivre
Produits pour se soigner contre le mal occulte
Résultats de 1 à 7 sur 7

Sujet : Oncle maternel n'est pas un tuteur ATTENTION !

  1. #1
    soeur Avatar de Kawthar
    Inscrit
    novembre 2011
    Localisation
    France
    Messages
    453
    Billets
    2
    Pouvoir de réputation
    82

    Oncle maternel n'est pas un tuteur ATTENTION !







    oncle maternel n'est pas un tuteur




    Question à cheikh Mohamed Ibn Ibrahim al cheikh:

    Au sujet d'une femme dont le tuteur pour le contrat de mariage fut l'oncle maternel. Cette femme demande si ce contrat est valable?

    Réponse:

    Ce contrat de mariage n'est pas valable, en raison de l'absence de tuteur, car la présence du tuteur est une des conditions de validité du contrat de mariage. Or, l'oncle maternel n'est pas considéré comme un tuteur dans le mariage. Aussi, si le tuteur fait défaut, le mariage n'est pas valable. C'est là l'opinion de la majorité des gens de science, et c'est l'école (madhab) la plus influente. Les partisans de cette école s'appuient sur la parole du Prophète, alayhi salat wa salam, qui a dit dans le hadith rapporté par Abou Moussa al-'Ach'ari: "Il n'y a pas de mariage sans tuteur". Rapporté par les cinq auteurs des sunan et authentifié par Ibn al-Madinî.

    En outre, d'après Aicha, le Prophète a dit: "Toute femme qui se marie elle-même, sans la permission de son tuteur, son mariage sera nul,nul,nul". Et lorsque son mariage est conclu, la femme a droit à la dot grâce à laquelle elle devient légitime pour son époux. Quant à la femme qui n'a pas de tuteur, le gouverneur lui fait office de tuteur". Rapporté par Ahmad, Abou Daoud et At-Tirmidhi qui l'a authentifié.

    Si des prétextes fallacieux sont avancés, il n'y a aucun inconvénient à les écouter. Et si les deux époux désirent restés mariés, le contrat doit être renouvelé, et l'épouse ne sera pas soumise à la période de viduité ('idda), car c'est avec cet homme qu'elle a eu des rapports sexuels. Sinon, ils doivent se séparer et l'homme doit la divorcer car cela est nécessaire dans le cas d'un contrat non valide. S'il refuse le juge annulera le mariage


    Source : LIVRE 1: Mariage Islamique en questions-réponses par les plus grands savants:Al Albani,Al Fawzan,Al 'Uthaymin,Ibn Baz,Muqbil,As-Sa'di,Comité permanent des savants (Ifta)

    cheikh Mohamed Ibn Ibrahim al cheikh



  2. #2
    soeur
    Inscrit
    novembre 2011
    Messages
    74
    Pouvoir de réputation
    38

    Salam alaykoum

    j'ai toujours su que l'oncle maternelle n'etait pas un tuteur, mais j'aimerai savoir, si la femme n'a pas de père, ni de frere, qui pourra être son tuteur.
    J'ai une amie qui n'a pas d'homme dans sa famile, elle s'est mariée avec l'autorisation de sa mère. Je pense que ALLAH facilite les choses quand on a pas de tuteur légal,
    sinon se serait malheureux, une femme qui n'a pas de tuteur ne pourrait pas se marier et se serait pas juste et ALLAH n'aime pas l'injustice.
    salma

  3. #3
    soeur Avatar de Kawthar
    Inscrit
    novembre 2011
    Localisation
    France
    Messages
    453
    Billets
    2
    Pouvoir de réputation
    82





    Bâraka'ALLÂHU fîki pour ton message okhty car tu viens de soulever un problème que beaucoup de personne rencontre.


    Concernant ton amie okhty, son mariage n'est pas valide wa ALLÂHU a3lem
    , ALLÂH comme tu l'as dis n'aime pas l'injuste, bien plus IL exalté soit-IL, IL ce l'est interdit à lui même.
    Cependant Notre Seigneur nous a rendu obligatoire l'apprentissage de la science. Il faut que tu en parles à ton amie le plus vite possible.

    Le prophète Mohammed sala ALLÂHU 'aleyhi wa salam, a dit que sans tuteur, le mariage n'est pas valide. (caduc)
    De plus une femme n'a pas la capacité et l'autorisation d'être tutrice pour sa fille ou pour qui que se soit.

    Si la soeur n'a pas de mahram elle doit se tourner vers l'autorité musulmane (confert au rappel plus haut), ou vers un homme pieux connu et reconnu pour sa piété et son bon comportement. Generalement les soeurs vont vers l'imam de leur mosquée par exemple.


    Voici des articles et fatwa qui t'eclaiciront sur le sujet

    Pas de mariage (pour la femme) sans tuteur

    Règles et fondements
    mardi 31 mars 2009, par Ismail
    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm


    SHeikh ‘Abdullâh al-Bassâm (rahimahullâh) dit que la tutelle dans le mariage (pour la femme) est ce qui le rend valable, et le mariage sans tutelle n’est pas authentique. Cela s’impose pour le contrat de mariage selon l’avis des trois imâms, Mâlik, ach-Châfi’î, Ahmad et selon la majorité des savants.
    La preuve qui conditionne l’obligation de la tutelle est le hadîth qui dit : « Pas de mariage (pour la femme) sans tuteur. » SHeikh al-Albânî (rahimahullâh) a dit qu’il n’y a pas de doute sur le fait que ce hadîth est authentique. Ainsi, la tutelle dans le mariage est une condition pour le contrat de mariage afin qu’il soit valide. Ceci est donc l’avis de la majorité des savants, et parmi eux, les trois imâms. L’imâm Abû Hanîfa et ceux qui l’ont suivi sont d’avis que la tutelle n’est pas une condition [1]. Il n’est subséquemment pas permis à la femme de se marier d’elle-même. Ibn Moundhir a dit qu’il ne connaissait pas un compagnon qui aurait divergé sur le fait que la tutelle est une obligation dans le mariage [2].
    SHeikh Sâlih al-Fawzân (qu’Allâh le préserve) dit : « Le mariage sans tutelle est caduc, et si la femme se marie seule, son mariage n’est pas valable selon l’avis majoritaire des savants en dehors des Hanafites qui ont fait un raisonnement par analogie avec la vente, et disent : « Comme il est permis pour elle de vendre ce qu’elle possède, elle peut se marier seule. » Cela est leur dogme de penser, et c’est un dogme qui est caduc, car ils font un raisonnement par analogie en la présence d’un texte, et il n’y a pas (dans les règles jurisprudencielles) de raisonnement par analogie en la présence d’un texte. Le mariage sans tuteur pour la femme n’est pas valable » [3].
    Ceci est l’avis qu’a choisi notamment SHeikh Muhammad Ibn ‘Uthaymîn [4] et d’autres savants.
    SHeikh Ibn ‘Uthaymîn (rahimahullâh) dit que la condition de la tutelle s’impose dans le contrat de mariage, et les preuves sur cela sont tirées du Qor’ân, de la Sounnah ainsi que des opinions des savants authentiques sur la question [5].


    Notes

    [1] Tawdhîh ul-Ahkâm min Bouloûgh al-Marâm du SHeikh ‘Abdullâh al-Bassâm, 7/292-297
    [2] Souboul as-Salâm de l’imâm as-San’ânî, 6/27
    [3] Tasshîl al-Ilmâm bi-fiqhi al-Ahâdîth min Bouloûgh il-Marâm du SHeikh Sâlih al-Fawzân, 4/325
    [4] Fathu dhî al-Djallâl wal-Ikrâm bi-Charh Bouloûgh al-Marâm du SHeikh Ibn ‘Uthaymîn, 4/470
    [5] Ach-Charh ul-Moumti’ ’ala Zâd il-Moustaqni’ du SHeikh Muhammad Ibn Sâlih Al-’Uthaymîn, 12/69



    ICI tu trouvera un article plus complet .


    Qui peut me marier ? - Al-Haqq


    Si tu as des questions n'hésite pas, qu'ALLÂH nous facilie l'apprentissage de la science.
    Dernière édition par Kawthar; 17/01/2013 à 11h45

  4. #4
    Merci pour cette information ,moi même je savais pas.Mias je voudrais savoir si un frêre peut étre le tuteur?Lors de la signature de l'acte du mariage ou il faut que l'imam du quartier y assiste?

  5. #5
    soeur Avatar de Oum Shahida
    Inscrit
    octobre 2012
    Messages
    896
    Pouvoir de réputation
    121



    Cela pourra éventuellement répondre à ta question :

    QUESTION :

    Je me suis mariée depuis sept ans et mère de trois enfants. Ma question est que mes père et mère sont séparés depuis mon enfance. Je n'ai vu mon père (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) qu'une seule fois dans ma vie. Nous n'avions aucune relation. Quand je devais me marier c'est mon oncle, qui vivait dans une autre ville , qui m'a servi de tuteur, avec la connaissance de mon frère qui n'a manifesté aucune objection. Par la suite , j'ai appris que cela n'est pas permis et qu'en l'absence du père c'est le frère qui doit assurer la tutelle. Est-ce que mon mariage ainsi établi est caduc? Si tel est le cas, que faire maintenant que j'ai des enfants?

    RÉPONSE :

    Louanges à Allah

    Premièrement, l'oncle maternel ne peut pas servir de tuteur en matière matrimoniale car cette tutelle est réservée aux agnats (le père, le grand père, le fils , le frère, le neveu paternel puis l'oncle paternel, etc.

    Ibn Qudama (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit dans al-Moughni (7/13): « Aucune tutelle ne peut être assurée par des parents qui ne font pas partie des agnats comme le frère utérin, l'oncle maternel, l'oncle paternel de la mère, le grand père maternel et consorts. C'est ce que Ahmad a précisé à plusieurs endroits. C'est aussi l'avis de Chafii et l'une des deux versions sur l'avis d'Abou Hanifa sur la question.»

    Deuxièmement, le père a la priorité en ce qui concerne l'établissement du mariage de sa fille. Il ne peut pas perdre ce droit en raison d'une négligence dans la prise en charge de ses enfants ou à cause de son absence, à moins qu'il ne s'agisse d'une absence qui rend impossible tout contact avec lui. Dans ce cas, le droit de tutelle est transféré au profit du parent le plus proche.

    Cela étant, vous deviez informer le père des fiançailles afin qu'il s'occupe de l'établissement du mariage ou désigne quelqu'un pour s'en occuper. Si le père refuse alors que le fiancé est un partenaire valable, la tutelle est retirée au père au profit de celui qui le suit, c'est –à-dire le grand père, s'il est là. Autrement, la tutelle revient au frère de la fiancée, s'il est majeur. S'il n' y a aucun des agnats, la tutelle est transférée au cadi.

    Troisièmement, étant donné ce qui précède, votre mariage a été établi en l'absence d'un tuteur légal. Or un mariage établi dans une telle condition n'est pas valable selon l'avis de la majorité des ulémas, contrairement à l'avis d'Abou Hanifa (Puisse Allah lui accorder sa miséricorde).

    Cela étant, si la justice de votre pays s'inspire de l'école hanafite et valide un mariage établi en l'absence d'un tuteur légal, votre mariage peut être maintenu. Si tel n'est pas le cas, le contrat est caduc. Si toutefois le couple désire rester uni, il peut renouveler le mariage en présence du tuteur légal.

    Dans al-Moughni (7/6) , Ibn Qudama (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit après avoir affirmé que le mariage ne saurait être valide s'il est établi en l'absence d'un tuteur légal: « Si un gouvernant juge un tel contrat de mariage valide, il ne serait permis de le dissoudre, puisque la question est controversée et les hadiths utilisés par les uns et les autres peuvent être interprétés différemment. Certains ulémas les jugent faibles.»

    Cheikh Muhammad ibn Ibrahim (Puisse Allah lui accorder sa miséricorde) a été interrogé à propos du cas d'une femme mariée par son oncle maternel. Voici sa réponse: «Ce contrat de mariage n'est pas valide en raison de l'absence d'un tuteur légal. La présence de celui-ci est une condition de validité dans le mariage. L'oncle maternel n'est pas un tuteur légal en matière matrimoniale. En l'absence d'un tel tuteur , le mariage est caduc. Voilà l'avis de la majorité des ulémas. C'est aussi l'avis le plus connu de l'école (hanbalite) . Ses partisans tirent leur argument de ce qui a été rapporté par Abou Moussa al-Ashari selon lequel le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Point de mariage sans un tuteur légal.» (Rapporté par les Cinq et jugé authentique par Ibn al-Madini). Il a été rapporté qu'Aicha ( P.A.a) a dit que le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: « Un mariage établi par une femme en l'absence de son tuteur légal est caduc, caduc et caduc. Si le mariage est consommé, elle a le droit à une dot en raison des relations qu'ils ont eues. Si les parties concernées se disputent , l'Autorité assure la tutelle à celui qui n'en a pas.» (Rapporté par Ahmad,Abou Dawoud et at-Tirmidhi qui l'a jugé authentique).

    Si une partie déclare avoir été trompée, si , par exemple tel est le cas du mari, on l'écoute. Si les deux parties souhaitent maintenir le lien conjugal, il faudrait renouveler le contrat de mariage. Il n'est pas nécessaire de faire observer un délai de viduité puisque l'eau est celle du mari ( s'il y avait grossesse, ce ne serait que des œuvres du mari). Si, en revanche , l'une des parties désire maintenir le mariage alors que l'autre ne le désire pas, on les sépare. Il doit la répudier car un contrat caduc peut faire l'objet d'une répudiation. S'il refuse de la répudier, le gouvernant dissout le mariage.» Extrait des Fatwa de cheikh Muhammad ibn Ibrahim (10/73).

    Allah le sait mieux.


    Source : Islam Question and Answer - Son oncle maternel lui ayant servi de tuteur en mariage, doit elle renouveler l'acte?

  6. #6
    soeur Avatar de Kawthar
    Inscrit
    novembre 2011
    Localisation
    France
    Messages
    453
    Billets
    2
    Pouvoir de réputation
    82
    Citation Envoyé par Nadorienne Voir le message
    Merci pour cette information ,moi même je savais pas.Mias je voudrais savoir si un frêre peut étre le tuteur?Lors de la signature de l'acte du mariage ou il faut que l'imam du quartier y assiste?




    De rien okhty. On en apprends chaque jour !
    Concernant ta question, en islam l'imam n'a aucun rôle dans le mariage, il n'est pas acteur dans l'accomplissement de cette adoration.
    Ma parole ne vaut rien sans dalil, donc je te laisse lire cet article

    Tu pourra trouver toutes les dalils et les paroles de nos savants sur ce lien.

    Qui peut me marier ? - Al-Haqq

  7. #7
    soeur Avatar de OumAyyad
    Inscrit
    novembre 2011
    Messages
    5 343
    Billets
    9
    Pouvoir de réputation
    576
    Miel & traitement contre la sorcellerie
    Traitement anti Sorcellerie
    Avis clients : je suis entièrement satisfait...
    très bien , suivi pendant
    7 jours, résultats visibles
    vers 3 ou 4 jours.
    Très bon remède, simple
    efficace et naturel
    ...



    Barak'ALLAHou fiki pour le partage

    Qu'ALLAH nous augmente en sciences
    Article 5 : Les échanges sur le FORUM

    f) Il est egalement interdit d'ajouter un(e) ami(e) du sexe opposé c'est à dire, une demande d'un frère pour une soeur et vice versa .

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
à propos du forum
Le forum Maher.fr a été crée depuis l'année 2008 afin de vous aider à retrouver le chemin de la guérison par la roqya contre le mal occulte. Notre équipe est la pour vous aider , vous soutenir , et vous faire connaitre la médecine prophétique islamique .
Suivez nous
Traitements à suivre ?

Questionnaire de la roqya ?