questionnaireUne fiche de suivi individuel pour les membres du forumroqya audio mp3
Voir le flux RSS

fatiha11

Le Takfir et les Khawarij !! A LIRE !!

Noter ce billet
salam alaykoum, je suis un salafia et j'appelle à la salafiyya

je mets en garde contre les mourji'a qui se prétendent "salafis". ces mourji'a déguisés derrière les apparences de la salafiya, on les nomme en arabe, les ad3iyâ' as-salafiyya, c'est-à-dire en français : les pseudo-salafis. Les mourji'a sont les Juifs de la Qibla (parole du grand salaf Sa'id Ibn Joubayr). l

Effectivement, certaines sectes égarées, comme les néo-jahmiyya et les rawâfidh utilisent ce terme mais pour des raisons qui sont autres que les nôtres.


Beaucoup utilisent les termes "takfiris" et "kharijites" pour qualifiers les monothéistes salafis ahl as-sounna wa al-jamâ'a.

Les ahl as-sounna (sunnites) ont toujours été injustement taxé par des sobriquets injurieux par les hérétiques et les gens de la passion. De nos jours, les monothéistes salafis sont taxés d'être des « takfiris » ou des « kharijites » par la secte des pseudo-salafis (les néo-mourjites). Cette tradition consistant à dénigrer et calomnier les ahl as-sounna remonte jusqu'à l'époque des Pieux prédécesseurs (salaf sâlih).

Chaque secte utilise un sobriquet injurieux ou calomnieux pour discréditer les sunnites (ahl as-sounna wa al jamâ'a)

Voici quelques exemples :

Les qadarites taxent injustement les sunnites d'être des jabrites
Les rafidhites taxent injustement les sunnites d'être des nasibites
Les jahmites taxent injustement les sunnites d'être des anthropomorphistes

Al-Lâlakâ'i rapporté d'après 'Ali Ibn Al-Madini, le professeur de l'imam Al-Boukhâri, ce qui suit :

« Celui qui dit d'un tel qu'il est un anthropomorphiste, nous savons qu'il est un jahmite, et celui qui dit d'un tel qu'il est jabrite, nous savons qu'il est qadarite, et celui qui dit d'un tel qu'il nasibite, nous savons qu'il est rafidhite »

(Voir charh « ousoûl i'tiqâd ahl as-sounna wa al-jamâ'a », n° 306, tahqîq : Ahmad Hamdân)


Toujours dans « charh ousoul i'tiqâd ahl as-sounn » d'Al-Lâlakâî, il est rapporté que l'imam Abou Hâtim Ar-Râzî a dt :

«Nommer les gens de la sounna (ahl as-sounna) comme étant des anthropomorphistes (mouchabiha) est le signe (caractéristique) des jahmites (al-jahmiyya), les nommer qadarites est le signe des jabrites, et le signe des zanâdiqa est de nommer les traditionalistes d'être des hachwiya »


Le mot "takfiri" est une insulte envers l'islam car le takfir est un houkm char3i (statut juridique) au même titre que le tadhil, le tafsiq et le tabdi3. Ce qu'il faut condamner, c'est le takfir injustifié, mais pas le takfir en lui-même.

Malgré l'excès de takfir dans lequel sont tombés les kharijites à l'époque des Salaf, aucun d'eux ne les a appelé pour autant "takfiris". Ce terme est donc une innovation n'ayant aucun fondement chez les salaf.

Le mot "takfiri" est un sobriquet injurieux utilisés par les sectes égarées dont le but est de dénigrer les musulmans monothéistes d'Ahl As-Sounna wa Al-Jamâ'a qui appliquent le takfir sur les mouchrikin (associateurs) et les apostats (mourtadin)

Le terme « takfiri » n'a aucun sens d'un point de vue islamique et est d'une absurdité abyssale, en effet, qui parmi les musulmans n'est pas amené à jetter l'anathème ? Le musulman, par définition, excommunie les polythéistes et les apostats et les considèrent sur une religion autre que l'Islam. Nous dirions même plus que dire d'un musulman qu'il est un takfiri est un pléonasme ou une redondance. De même que celui qui n'excommunie par les Juifs et les Chrétiens ne peut être musulman. Il convient pour le croyant d'excommunier ce qu'Allah excommunie. L'excommunication (takfir) est donc indubitablement un verdict légal ( حكم شرعي ) en Islam.

Envoyer "Le Takfir et les Khawarij !! A LIRE !!" à Digg Envoyer "Le Takfir et les Khawarij !! A LIRE !!" à del.icio.us Envoyer "Le Takfir et les Khawarij !! A LIRE !!" à StumbleUpon Envoyer "Le Takfir et les Khawarij !! A LIRE !!" à Google Envoyer "Le Takfir et les Khawarij !! A LIRE !!" à Google+ mahershop Envoyer "Le Takfir et les Khawarij !! A LIRE !!" à facebook

Catégories
Sans catégorie

crème moov

Commentaires

  1. Avatar de fatiha11
    Notons que le mot « takfiri » est un néologisme médiatique contemporain et était inconnu de la langue arabe ainsi que chez gens de science parmi les Pieux prédécesseurs. Ce terme est d'une confection purement politique et fut popularisé par les savants du mal d'Arabie Saoudite pour insulter et dénigrer les musulmans qui appliquent lé véritable monothéisme et mettent en garde contre toutes les formes de polythéisme.


    Qui sont ceux qui emploient le plus souvent ce sobriquet injurieux ?
    Il est généralement utilisé par :

    les pseudo-salafis (les néo-mourjites)
    les adeptes du soufisme hérétique et les ach'arites néo-jahmites
    les chiites rafidhites
    les pseudo-musulmans parmi les démocrates, les libéraux et les laïcs
    les médias (aussi bien en Occident que dans le monde arabe)


    Chez les médias, le mot « takfiri » ( parfois francisé par « takfiriste ») est quasiment synonyme de « terroriste », « fanatique », « islamiste », « wahhabiste », « fondamentaliste », « jihadiste » ou encore « intégriste ». Toutes ces étiquettes ne sont que des injures et calomnies manifestes infondées dont le seul but de dénigrer et discréditer les musulmans.

    De nous jours, les pseudo-salafis utilisent indifféremment les termes « takfiri » et « khawarij » pour dénigrer et calomnier les musulmans d'Ahl As-Sounna wa Al-Jama'a (les gens de la Sounna)

    Beaucoup d'imam d'ahl as-sounna du passé ont été injustement taxé d'être des khawârij !
    L'imam Ahmad a été taxé à tort d'être un kharijite par les hérétique et les gens de la passion.
    L'imam Mouhammad Ibn Abd Al-Wahhab et les savants du Najd ont également été taxé injustement de faire partie des kharijites.

    Dire que des musulmans monothéistes qu'ils sont « Khawarij » est d'une part, de la pure calomnie, et d'autre part, de la mécréance, comme le mentionne l'Imam Mouhammad Ibn 'Abd Al-Wahhab


    L'imam Mouhammad Ibn Abd Al-Wahhab a dit :

    « Et si quelqu’un dit : « Ils font de l'excommunication (takfir) généralisée » - Nous répondons : «Gloire à Toi, oh Allah, c’est une immense calomnie ! Celui que nous jugeons mécréant, c’est celui qui atteste que le Monothéisme (Tawhid) est la Religion d’Allah et de Son Messager, et que l’invocation d’un autre qu’Allah est fausse, puis après, juge mécréants les monothéistes, les appellant «Khawarij» et se met dans le camp des adorateurs de mausolées contre les monothéistes. Mais nous demandons à Allah Le Noble, Seigneur de l’Immense Trône, de nous faire voir la vérité sous son véritable aspect et de la suivre, et de nous faire voir le mensonge sous sa vraie forme et de nous permettre de nous en écarter. »

    [ Source : « Ad-Dourar As-Saniyya » (الدرر السنية ) , volume 1, page 63 ]

    Et ainsi l'Histoire se répète...


    Le grand Shaykh hanbalite Abdoullah Ibn Abd Ar-Rahmân, alias Abou Boutayn, a dit :

    « Quant aux ignorants qui disent « vous jugez les musulmans mécréants », ceux-là ne connaissent ni l’Islam ni le monothéisme. Apparemment, l’Islam de celui qui dit cela est invalide, car celui qui ne blâme pas ces choses que font les idolâtres aujourd’hui, et ne voit rien de mal dedans, ce n’est pas un musulman. »

    (Majmoû‘at Rasâ‘il wa Masâ’il An-Najdiya 1/654,655)
    Les ignorants du Tawhid (comme les pseudo-salafis) accusent les monothéistes (al-mouwahhidoun) d'être des Khawarij
  2. Avatar de fatiha11
    Abd Ar-Rahman Ibn Hassan Al-Cheikh, le petit fils de l'imam Mouhamamd Ibn Abd Al-Wahhab, a dit:

    « Et parmi ces polythéistes certains se sont mis à excommunier les monothéistes pour rien d'autre si ce n'est leur culte exclusif, leur désaveu de tout ce qui est adoré en dehors d'Allah et leur critique des polythéistes, ceux qui ont donné un associé à Allah. Et c'est pourquoi ils ont dit : « Vous êtes des Khawarij, vous êtes des innovateurs » - Et aussi : « Cet homme a suivi le chemin de ceux qui excommunient ceux qui vouent un culte exclusif à Allah » - Si nous disons : « Nul ne doit être adoré en dehors d'Allah, nul ne doit être invoqué en dehors de Lui. Nul ne doit être espéré en dehors d'Allah, nul ne mérite la confiance en dehors de Lui. Et d’autres parmi les formes d'adorations qui ne doivent être vouées qu'à Allah. Et que celui qui s'oriente vers autre qu'Allah est un mécréant polythéiste » - Ils diront: « Vous avez innové et excommunié la communauté de Mouhammad, sallallahou ‘alayhi wa sallam, vous êtes des Khawarij, vous êtes des innovateurs » »

    (Source : Ad-Dourar as-Saniyyah, 11/448-449)

    Exposition de la véritable croyance des Kharijites : L'imam Abou Boutayn répond aux allégations de la secte des pseudo-salafis qui calomnient les monothéistes salafis d'être des Khawârij !

    Abou Al Hassan Al Ach3arî a dit dans Maqâlât Al Islâmiyîn page 22 :
    « Les Khawârij sont unanimes sur la mécréance d’Alî Ibn Abî Tâlib qu’Allah l’agrée, s’il avait fait arbitrage, mais ils divergent quant à savoir si sa mécréance est idolâtrie ou non ? Et ils sont unanimes que tout grand péché est une mécréance, excepté les Najadât qui eux n’adhèrent pas à ça. Et ils sont tous d’accord pour dire qu’Allah châtie ceux qui font les grands péchés d’un supplice éternelle ; excepté les Najadât. »

    Et il dit page 32 :

    « Quant au sujet de la menace, l’avis des Mou‘tazila et des Khawârij est le même, car ils disent que ceux qui commettent des grands péchés et meurent sur cela sont en enfer pour l’éternité ; sauf que les Khawârij disent que ceux qui commettent les grands péchés sortent de l’Islam et que leur supplice est celui des mécréants, alors que les Mou‘tazila disent que leur supplice n’est pas celui des mécréants. »

    • Ach-Chahrastânî dit dans « Al Milal Wa An-Nihal », volume 1 page 113 :

    « Et les grandes sectes Khawârij sont au nombre de six : Les Izâriqa, les Najadât, les ‘Ijârida, les Tha‘âliba, les Ibâdhiya et les Safariya. Quant au reste, il s’agit de groupes subsidiaires à ceux-là, mais tous s’unissent dans les avis suivants : Le désaveu d’Outhmân et de ‘Alî qu’Allah les agrée, et font passer cela avant toute obéissance, et ne valident aucun mariage tant que ce critère n’est pas remplit ; et ils jugent mécréants ceux qui commettent les grands péchés, et sont d’avis de se révolter contre l’imam qui s’oppose à la Sounnah comme une vérité obligatoire. » Fin de citation.

    • Nawawî dans dans Charh Mouslim volume 1 page 100 :

    « Al Qâdhî ‘Iyâdh qu’Allah lui fasse miséricorde dit : les gens divergèrent quant à celui qui désobéit à Allah parmi ceux qui adhèrent aux deux attestations de la Foi : Les Mourji’a dirent que la désobéissance ne nuit pas à la Foi, alors que les Khawârij dirent qu’elle y nuit, et qu’il devient mécréant par cela. »
    • Ibn Taymiya dit dans Majmoû3 Al Fatâwâ volume 7 page 222 :

    « Il faut savoir que l’avis auquel personne de Ahl Sounnah n’a jamais adhéré, qui est celui des Khawârij et des Mou’tazila, c’est l’avis que ceux qui commettent des grands péchés restent éternellement en enfer ; en effet cet avis est un avis hérétique bien connu, et tous les compagnons du prophète ainsi que leurs élèves et les imam des musulmans sont d’accord pour dire que nul ayant un atome de Foi dans son cœur ne s’éternisera dans l’Enfer , et ils furent aussi tous d’accord pour dire que notre prophète, salla llahou ‘alayhi wa sallam, intercédera en faveur de ceux qui faisaient des grands péchés dans sa communauté, après qu’Allah le lui permette. » Fin de citation.

    • ‘Abdallah Abou Boutayn dit dans Dourar As-Saniyya volume 1 page 360, 361 :

    « Quant aux Khawârij ; ce sont ceux qui se sont révolté contre ‘Alî, qu’Allah l’agrée, et qui tuèrent ‘Outhmân avant cela, qu’Allah l’agrée, et ils jugèrent ‘Alî, Outhmân, Talha, Zoubayr, Mou‘âwiya, le groupe d’Alî et de Mou‘âwiya mécréants, et légalisèrent de faire couler leurs sangs. Et le fondement de leur doctrine est : l’extrémisme, qui est interdit, et contre lequel avertit le prophète qu’Allah prie sur lui et le salue. Ils jugèrent donc mécréant celui qui commet un grand péché, certains même juge mécréant celui qui commet un petit péché ; ils jugèrent mécréant ‘Alî et ses compagnons bien qu’ils n’aient fait aucun péché, mais bien parce qu’ils ont pris deux arbitres : ‘Amr Ibn ‘Âç et Aboû Moûsâ Al Ach‘arî, et dirent « Seul Allah juge ». Et ils basèrent leur doctrine de juger mécréant pour les péchés, sur des versets généraux qu’ils ont mal compris, comme par exemple le verset « Et quiconque désobéit à Allah et Son messager, il aura le feu de l’enfer éternellement à tout jamais. » Sourate 72 verset 23, et le verset « Et quiconque désobéit à Allah et Son messager et transgresse Ses limites, Il le fera entrer en enfer pour l’éternité » Sourate 4 verset 93, et d’autres versets encore. Et Ahl Sounnah wal Jamâ‘a sont unanime pour dire que ceux qui commettent des grands péchés ne restent pas éternellement en enfer s’ils meurent monothéistes ; et que si l’un d’entre eux entre en enfer pour ses péchés, il en sortira. »



    Et il dit page 362 :

    « Et une fois que tu connais leur doctrine, et que son principe de base est de bannir de l’Islam à cause des péchés, et qu’ils bannirent de l’Islam les compagnons du prophète qu’Allah prie sur lui et le salue, et qu’ils légalisèrent de les tuer, pour se rapprocher d’Allah ! Une fois que tu as compris ça, tu verras alors l’égarement de beaucoup de gens à notre époque qui prétendent que le Cheykh Mouhammad Ibn ‘Abdelwahhâb, qu’Allah lui fasse miséricorde, et ses adeptes sont des Khawârij et que leur doctrine est celle des Khawârij ! Car ils aiment tous les compagnons du messager d’Allah, qu’Allah prie sur lui et le salue, et sont convaincu que leur mérite est meilleur que celui de leurs successeurs, et qu’ils obligent de les suivre, et prient pour eux, et traitent d’égaré ceux qui parlent en mal d’eux ou les rabaissent, et ils ne jugent personne mécréant pour les péchés ni ne les excluent de l’Islam, mais ils jugent mécréant celui qui donne un associé à Allah ou enjolive cela. Et l’idolâtre est mécréant d’après le Livre, la Sounnah et l’unanimité ; alors comment les comparer à ces gens là ?! »

    De même; nous aimons tous les sahaba et en particulier Abou Bakr, Omar Ibn Al khattab, Outhmân Ibn 'Affan et 'Ali Ibn Abi Talib, et nous bannissons de l'Islam celui qui les déteste, après Iqâmat Al Houjjah, et nous ne jugeons pas un musulman mécréant lorsqu'il fait des grands péchés, nous ne banissons de l'Islam que deux personnes:

    1) Celui qui adore un autre qu'Allah.
    2) Celui qui rejette quoi que ce soit venant d'Allah en connaissance de cause.

    Et à part cela nous ne jugeons nul musulman mécréant. Nous sommes donc ignorant de la voie des khawarij.

    Par contre, ceux qui nous traitent de Khawarij parce que nous jugeons mécréants :
    1) Les gouvernement qui adoptent le culte des tombes, comme le gouvernement marocain

    Les gouvernement qui adoptent la laïcité et la démocratie, comme le gouvernement marocain, algérien, tunisien, egyptien, jordanien, syrien, kowétien, yéménite, etc...

    3) les gouvernement qui édifient des idoles adorées en dehors d'Allah comme l'arabie saoudite qui fonde des tribunaux du Taghout pour trancher des litiges entre les gens et les banques à usure du pays, ainsi que l'O.N.U

    Alors ces gens là ignorent ce qu'est l'Islam et le Tawhid, et l'Islam d'une tel personne est invalide.
A Propos
Le Forum Maher.fr a pour but d'aider les personnes qui souffrent de mal occulte , de se partager et d'apprendre à partir des expériences des personnes qui sont dans les mêmes situations .