questionnaireUne fiche de suivi individuel pour les membres du forumroqya audio mp3
BarakAllahoFik BarakAllahoFik:  0
Résultats de 1 à 5 sur 5

Sujet : Peut-on demander un salaire suite à la hijamah?

  1. #1
    Adhèrents Avatar de Razika
    Inscrit
    novembre 2011
    Messages
    319
    Pouvoir de réputation
    73

    Lightbulb Peut-on demander un salaire suite à la hijamah?

    as salam 'alaykoum wa RahmatouLahi wa Barakatouhou

    Une personne qui pratique la Hijama a-t-elle le droit de demander un (petit) salaire pour le service rendu ou doit-elle la faire gratuitement. Barak Allah oufikum?



    Bismi Allah el Rahman el Rahim
    Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
    Louange à Allah ; c’est Lui que nous louons et dont nous implorons l’aide et le pardon. Et nous recherchons refuge auprès d’Allah contre la méchanceté de nos âmes et contre nos mauvaises actions.


    Réponse : Abou Tayba, qu`Allah l`agrée, a pratiqué la hijama (saignée) sur le prophète, Sallahou Alayhi wa salam, qui lui donna en contre partie deux mesures (sa`) de nourriture comme cela est rapporté par l`imam a-Tirmidhi dans son livre a-chamaaile al-mohammediya et authentifié par al-Albani dans al-moukhtassar (hadith 309) :



    عن حميد قال : سئل أنس بن مالك عن كسب الحجام ؟ فقال :

    احتجم رسول الله صلى الله عليه وسلم حجمه ( أبو طيبة ) فأمر له بصاعين من الطعام


    D’autre part, ce salaire est considéré comme détestable. Ceci est affirmé dans le hadith de Rafi’ Ibn Khadij (rapporté par Mouslim) ou le prophète, Sallahou Alayhi wa salam, dit : " Et le salaire de celui qui pratique la Hijama est mauvais (khabith) ".

    عن رَافِعُ بْنُ خَدِيجٍ

    عَنْ رَسُولِ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ قَالَ ثَمَنُ الْكَلْبِ خَبِيثٌ وَمَهْرُ الْبَغِيِّ خَبِيثٌ وَكَسْبُ الْحَجَّامِ خَبِيثٌ

    Conclusion cela est permis mais non appréciable. Wa billahi a-tawfiq.


    [Abdelmalik Abou Adam al-firansi le 24/12/1429 – 22/12/2008 Joubail – Arabie Saoudite]

  2. #2
    soeur Avatar de Mordjane
    Inscrit
    novembre 2011
    Localisation
    France
    Messages
    2 108
    Pouvoir de réputation
    267






    Pour ce partage




  3. #3
    Administrateur Avatar de Abderrahman
    Inscrit
    avril 2013
    Localisation
    centre
    Messages
    2 164
    Pouvoir de réputation
    10
    La hijâma et le salaire du hâjim par shaykh Mouhammad ibn Sâlih Al ‘Outhaymîne


    Ce qui suit est tiré de charh Boulough al Marâm dans le Livre du jeûne k7 33 face A de shaykh Mouhammad ibn Sâlih Al 'Outhaymîne rahimahoullah


    Il dit [c’est-à dire Ibn ‘Abbâs, qu’Allah l’agrée] : « Il a fait la hijama et donna à celui qui lui a fait la hijama un salaire" , c’est-à-dire, lorsque la hâjim [celui qui pratique la hijama sur une personne] lui fit la hijama il lui donna un salaire et il n’a pas précisé clairement car il n’y a pas de bénéfice pour nous dans sa clarification que cela soit un dinar ou un dirham, il n’y a aucun intérêt pour nous en cela et il [ibn ‘Abbâs], qu’Allah l’agrée dit : « si c’était interdit il ne lui aurait pas donné » rapporté par Al Boukharî c’est-à-dire si le salaire du hâjim était interdit le prophète sala Allah ‘alayhi wa salam ne lui aurait jamais donné car il est le Prophète, sala Allah ‘alayhi wa salâm, et il n’est pas possible qu’il accomplisse une chose interdite car il est le législateur et il est, ‘alayhi salat wa salâm, celui qui a le plus de taqwa envers Allah ‘Aza wa Jal parmi les hommes et ayant le plus de crainte parmi eux (akhchâhoum) envers Lui et il ne l’a pas fait.


    Puis il [Ibn Hajar Al ‘Asqalânî] rahimahou Allah, cite le hadith qui vient après d’après Râfi’ ibn Khadij, qu’Allah l’agrée, qui dit que le Messager d’Allah, sala Allah ‘alayhi wa salam, dit : « le salaire du hajâm [celui qui pratique la hijama] est khabith » …[…]…ceci signifie que le salaire du hajâm qu’il perçoit de sa hijama est khabith. Le khabith est [un mot attribué ]à l’interdit [al harâm] et à ce qui est méprisable [radî²] et à ce qui est détestable [makrouh] que les âmes détestent et dont les âmes éprouvent de l’aversion. Ceux qui l’[le mot khabith] ont attribué à l’interdit [al harâm] c’est Sa Parole Ta’Âlâ :


    « Il leur autorise les bonnes choses et leur interdit les mauvaises choses [al khabâ²ith]
    (sens approché sourate 7 :157)


    Il leur interdit les mauvaises choses ceci signifie qu’il leur interdit les choses interdites [al mouharamât], le khabith ici est l’interdit.


    Et ceux qui l’ont attribué[le mot khabith] à ce qui est méprisable c’est selon Sa parole Tâ’Âlâ :



    « Et n’en choisissez pas exprès le vil… »
    (sens approché sourate 2 verset 267).



    Le khabith signifie le méprisable et ceux qui l’ont attribué [le mot khabith] à ce dont les âmes éprouvent de l’aversion et détestent c’est la parole du Prophète sala Allah ‘alayhi wa salam sur l’oignon, l’ail qui sont d’un arbre khabith ce qui signifie que détestent les âmes et en éprouvent de l’aversion.


    Nous arrivons au salaire du hajâm, est-ce que nous disons que ce qui est visé par sa parole « khabith » c’est l’interdit ? Possible, il n’en demeure pas moins que « al khabith » est attribué à 3 significations, il se peut que ce qui est visé par lui est l’interdit. Bien est-ce que ce qui est visé par cela [al khabith] ce que les âmes détestent ? Possible, est-ce que ce qui est visé c’est qu’il est méprisable à l’opposé de ce qui est digne ? Possible


    Donc tant que persiste une éventualité entre ceci, cela et cela il n’est pas possible d’argumenter pour l’interdiction avec le hadith, pourquoi ? Car avec l’établissement d’une éventualité l’argumentation s'annule. Donc il n’est pas spécifié que ce qui est visé par « al khabith » c’est l’interdit et c’est pour cette raison que le prophète, sala Allah ‘alayhi wa salam se fut faire une hijama et versa au hajâm son salaire. Et si ce qui est visé par « al khabith » c’est l’interdit Il, ‘alayhi salatou wa salam, ne lui aurait pas donné.


    Ce qu’il aurait fallu [faire] pour l’ordre c’est de citer le hadith d’Ibn ‘Abbâs après le hadith de Râfi’ car le hadith d’Ibn ‘Abbas enlève l’idée fausse qui survient avec le hadith de Râfî’, mais de toute façon dans une perspective des priorités ces deux hadiths comme vous voyez semblent se contredire entre eux car le hadith de Râfi’ibn Khadîj contient la probabilité que ce qui est visé par « al khabith » c’est l’interdit et que le prophète sala Allah ‘alayhi wa salam le désigna comme étant khabith dans le but d’exagération envers sa fuite [d'en prendre le salaire] et il n’a pas dit que le hajâm ne prenne pas son salaire mais il a dit qu’il est khabith pour exagérer sa fuite [d'en prendre le salaire] et c’est vers ceci que sont allés certains savants et ont dit qu’il n’est pas permis au hajâm de prendre un salaire de sa hijama mais cette parole est faible (dha’îf) et elle est affaiblit par le hadith d’Ibn ‘Abbâs que le prophète sala Allah ‘alayhi wa salam se fit faire une hijama et donna au hajâm son salaire.



    Deuxièmement elle est affaiblit par le fait que "al khabith » dans sa parole: " le salaire du hajâm est khabith" supporte 3 significations et avec la probabilité l’argumentation s'annule.


    Troisièmement elle s’oppose aux règles de la législation car parmi une règle de la législation est : « Ce qui est permis de faire, en prendre une compensation est permis » comme l’indiqua le prophète sala Allah ‘alayhi wa salam dans sa parole : « Si Allah interdit une chose, Il en interdit son prix », sa compréhension donc est que si Il autorise une chose il en autorise son prix donc si il y’a un acte, son prix est son salaire et si un acte est autorisé son salaire est autorisé et est-ce que la hijama est permise ou interdite ?


    Dans tous les cas la hijama est permise…[..]…donc si elle est permise en prendre une compensation est permis, ceci est la règle. Sur base de ceci il vous apparaît clairement que ceux qui disent que le salaire du hajâm est interdit en argumentant avec le hadith, il vous apparaît clairement que leur parole est faible sous trois aspects.


    Premièrement le prophète sala Allah ‘alayhi wa salam donna au hajâm son salaire et si c’était interdit il ne lui aurait pas donné.


    Deuxièmement le mot « khabith » suppose 3 significations et avec la probabilité l’argumentation s'annule car avec la probabilité il n’est pas spécifié vers quoi il sert d’argumentation


    Troisièmement elle s’oppose à une règle de la législation et certes les règles de la législation orientent que la compensation d’une chose licite est licite et la compensation d’une chose interdite est interdite et il est connu que la hijama est licite donc son salaire est licite et ce qui nous indique cette règle c’est sa parole, sala Allah ‘alayhi wa salam : « Si Allah interdit une chose il en interdit son prix »

    Nous est-il possible d’argumenter avec une autre signification qui est que si nous disions que le salaire du hajâm est interdit ceci entraînerait l’absence de hajâmin et l’intérêt des musulmans serait inactif, l’intérêt qui résulte de la hijama , l’intérêt résultant de la hijama resterait inactif car si nous disions aux hajamin : « louez un magasin et apportez des chaises et apportez le matériel pour la hijama et donner une grande partie de ton temps pour pratiquer la hijama sur les gens puis prends garde d’en prendre un pisatre car c’est interdit »

    Que va-t-il dire ?

    Il dira : « Je ne travaille pas ….et j’annule….une chose demeure inactive pour les gens qui contient un intérêt et c’est la hijama » (fin de citation)

    Traduit par Abd Al Qadir 95

  4. #4
    Administrateur Avatar de Abderrahman
    Inscrit
    avril 2013
    Localisation
    centre
    Messages
    2 164
    Pouvoir de réputation
    10
    يقول )يعني ابن عباس ( احتجم وأعطى الذي حجمه أجره , يعني لمّا حجمه الحاجم أعطاه الأجر, ولم يبينه لأنه لافائدة لنا من بيانه سواءا كان دينارا أو درهما ليس لنا فائدة منه قال رضي الله عنه ولو كان حراما لم يعطه . رواه البخاري يعني لوكان أجر الحاجم حراماً لم يعطه النبي صلى الله عليه وسلم إياه لأن النبي صلى الله عليه وسلم لايمكن أن يفعل الحرام لأنه مشرع ولأنه عليه الصلاة والسلام أتقى الناس لله عز وجل وأخشاهم له فلايفعل .ثم ذكر رحمه الله الحديث الذي بعده يذكره عن رافع بن خديج رضي الله عنه قال قال رسول الله صلى الله عليه وسلم كسب الحجام خبيث . طيب كسب الحجام من أجل حجامته أو بحجامته كما لو قلت المتقي في الجنة من أجل تقواه كسب الحجام خبيث يعني أجرة الحجام التي يكتسبها من حجامته خبيثة . الخبيث يطلق على الحرام ويطلق على الرديء ويطلق على المكروه الذي تكرهه النفوس وتعافه النفوس فمن إطلاقه على الحرام قوله تعالى يُحل لهم الطيبات ويحرم عليهم الخبائث . يُحرم الخبائث يعني يحرم المحرمات فالخبيث هنا المحرم , ومن إطلاقه على الرديء قوله تعالى : ولاتيمموا الخبيث منه تنفقون . الخبيث يعني الرديء , ومن إطلاقه على ما تعافه النفس وتكرهه قول النبي صلى الله عليه وسلم في البصل والثوم إنها شجرة خبيثة . يعني تكرهها النفوس وتعافها . نأتي إلى كسب الحجام : هل نقول إن المراد بقوله خبيث , حرام ؟ ممكن , مادام الخبث يطلق على ثلاث معاني يمكن أن يراد به الحرام .طيب هل المراد بذالك أن النفس تعافه ؟ يمكن .هل المراد أنه رديء مخالف للمروءة ؟ يمكن .إذن مادام الإحتمال قائما بين هذا وهذا وهذا ,فإنه لايمكن الإستدلال في الحديث على التحريم . ليش ؟ لأنه مع قيام الإحتمال يبطل الإستدلال .إذ ن لايتعين أن المراد بالخبيث الحرام . ولهذا احتجم النبي عليه الصلاة والسلام وأعطى الحجام أجره . ولو كان المراد بالخبيث الحرام لم يعطه عليه الصلاة والسلام . وكان الذي ينبغي من حيث الترتيب أن يذكر حديث ابن عباس بعد حديث رافع لأجل أن يرفع حديث ابن عباس الوهم الذي يحصل من حذيث رافع ,لكن على كل حال مثلا من باب الأولوية هذان الحديثان كما ترون قد يبدو بينهما تعارض فإن حديث رافع بن خديج فيه احتمال أن يكون المراد به النحريم وأن النبي صلى الله عليه وسلم وصفه بالخبث من أجل المبالغة في التنفير عنه ولم يقل لايأخذ الحجام الأجره بل قال هو خبيث مبالغة في التنفير عنه وإلى هذا ذهب بعض العلماء وقال إنه لايجوز للحجام أن يأخذ أجرة على حجامته . لكن هذا القول ضعيف. ويضعِّفه حديث ابن عباس أن النبي صلى الله عليه وسلم احتجم وأعطى الحجام أجره . ثانيا يضعفه أن الخبيث في قوله كسب الحجام خبيث يحتمل ثلاثة معان . ومع الإحتمال يسقط الإستدلال . ثالثا أنه مخالف لقواعد الشريعة . لأن القاعدة الشرعية , أن ماجاز فعله, جاز أخذ العوض عنه , كما أشار إلى ذالك النبي صلى الله عليه وسلم في قوله إن الله إذا حرم شيئا حرم ثمنه , فمفهومه إذا أباح شيئا أباح ثمنه , وإذا كان عملاً فثمنه الأجرة , فإذا أُبيح العمل أبيحت أجرته . والحجامة هل هي حرام أوحلال ؟ ...... على كل حال الحجامة حلال , هذا أذنى ما يقال فيها أنها حلال , فإذا كانت حلالاً فأخذ العِوض ِ عليها حلال .هذه هي القاعدة. وبهذا تبين أن الذين قالوا بتحريم كسب الحجام واستدلوا بالحدبث تبين أن قولهم هذا ضعيف لوجوه ثلاث. أولاً أن النبي صلى الله عليه وسلم أعطى الحجام أجره ولو كان حراماً لم يعطه .ثُانياً أن كلمة خبيث فيه احتمال في ثلاثة معا ن ومع الإحتمال يبطل الإستدلال لأنه مع الإحتمال لايتعين مااستدل به له , ثالثاً أنه مخالف لقواعد الشريعة فإن قواعد الشريعة تقتضي أن عِوَضَ الحلال حلال , وعِوض الحرام حرام , ومن المعلوم أن الحجامة حلال فيكون عِوَضها حلالا. ويدلنا إلى قاعدة قوله صلى الله عليه وسلم إن الله إذا حرّم شيئاً حرّم ثمنه. هل يمكن أن نستدل بمعنى آخر وهو أننا لوقلنا بأن كسب الحجام حرام لأدى ذالك إلى عدم وجود الحجامين , فتتعطّل مصلحة للمسلمين وهي الحاصلة بالحجامة المصلحة الحاصلة بالحجامة تتعطل لأن لو قلنا للحجامين استأجر حانوتاً وهات كراسي وهات آلات الحجامة واقتطع جزءاً كبيراً من وقتك لتحجم الناس ثم إياك أن تأخذ منهم قرشاً فإنه حرام , ماذا يقول ؟ يقول : لاأشتغل ..........فإذاً أنا أُبَطّل..... يتعطّل شيء للناس فيه مصلحة وهي الحجامة .

  5. #5
    Hajjama et Naturopathe Avatar de oumaicha
    Inscrit
    novembre 2011
    Localisation
    Ile de france
    Messages
    869
    Billets
    2
    Pouvoir de réputation
    128
    Miel & traitement contre la sorcellerie
    Traitement anti Sorcellerie
    Avis clients : je suis entièrement satisfait...
    très bien , suivi pendant
    7 jours, résultats visibles
    vers 3 ou 4 jours.
    Très bon remède, simple
    efficace et naturel
    ...


    message aux modératrices il faudrait fusionné ce post avec les autres du meme sujet

    Oumaicha-angélique
    Naturopathe & praticienne hijama
    http://hijamchariya.canalblog.com/

Sujets similaires

  1. Quelques hadiths concernant La hijamah
    Par Razika dans le forum La hijama et les soins par la ventouse
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/08/2013, 01h17
  2. Mon mari est peut-être atteint de sorcellerie suite à notre mariage (membre Selma14)
    Par Selma14 dans le forum Règlement du forum et présentation des membres
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/10/2012, 10h10
  3. Le salaire de celui qui pratique la hijama
    Par Razika dans le forum La hijama et les soins par la ventouse
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2012, 21h57
  4. Les hadith sur al hijamah
    Par Razika dans le forum La hijama et les soins par la ventouse
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2012, 21h57

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
A Propos
Le Forum Maher.fr a pour but d'aider les personnes qui souffrent de mal occulte , de se partager et d'apprendre à partir des expériences des personnes qui sont dans les mêmes situations .