questionnaireUne fiche de suivi individuel pour les membres du forumroqya audio mp3
BarakAllahoFik BarakAllahoFik:  0
Résultats de 1 à 4 sur 4

Sujet : Guérison d’une personne par une sorcellerie

  1. #1
    OumSeif
    Invité

    Guérison d’une personne par une sorcellerie




    Question :

    Est-il permis de faire acte d’une sorcellerie pour en dénouer une
    autre, en cas de nécessité extrême ? Je souffre de cela depuis des
    années et j’ai récité beaucoup de versets sur moi, mais en vain. Je
    souffre plutôt davantage en récitant les versets du Coran et les
    invocations spécifiques à la guérison de cette situation. Qu’Allah vous
    récompense.

    Réponse :

    Au nom d’Allah, les louanges appartiennent à Allah.

    Il n’est pas permis d’utiliser la sorcellerie pour en dénouer une autre,
    car le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a été interrogé sur an-Nuchra, et il a répondu :

    « C’est un acte de Satan. »
    [1]

    An-Nuchra
    est le fait de dénouer une sorcellerie par une autre et cela nécessite
    l’appel à l’aide d’un djinn. Cet acte fait partie du polythéisme
    majeur. C’est la raison pour laquelle Allah le Très-Haut nous a
    informés que les deux anges disaient à celui qui voulait apprendre
    d’eux (la sorcellerie) :




    « Nous ne sommes rien qu’une tentation : ne sois pas mécréant. »
    [2]
    et avant cela, la parole du Très-Haut :


    « Et
    ils suivirent ce que les diables racontent contre le règne de Sulaymân.
    Alors que Sulaymân n’a jamais été mécréant mais bien les diables : ils
    enseignent la magie ainsi que ce qui est descendu aux deux anges Hârût
    et Mârût, à Babylone.
    »
    [3],

    puis le Très-Haut dit :


    «Et ils suivirent ce que les diables racontent contre le règne de
    Sulaymân. Alors que Sulaymân n’a jamais été mécréant mais bien les
    diables : ils enseignent la magie ainsi que ce qui est descendu aux
    deux anges Hârût et Mârût, à Babylone ; mais ceux-ci n’enseignaient
    rien à personne, qu’ils n’aient dit d’abord : « Nous ne sommes rien
    qu’une tentation : ne sois pas mécréant » ; ils apprennent auprès d’eux
    ce qui sème la désunion entre l’homme et son épouse. Or, ils ne sont
    capables de nuire à personne qu’avec la permission d’Allah. Et les gens
    apprennent ce qui leur nuit et ne leur est pas profitable. Et ils
    savent, très certainement, que celui qui acquiert [ce pouvoir] n’aura
    aucune part dans l’au-delà. Certes, quelle détestable marchandise pour
    laquelle ils ont vendu leur âmes ! Si seulement ils savaient !
    »
    [4]

    Ces
    versets nous mettent en garde contre l’apprentissage de la sorcellerie
    et son enseignement, pour plusieurs motifs : elle fait partie des actes
    de Satan ; son apprentissage est une mécréance contraire à la
    croyance ; elle peut séparer le mari de sa femme et vice versa, ce qui
    est la plus grande injustice et cause la corruption sur la terre ;
    aucun méfait ne se produit sans la permission d’Allah (il s’agit ici de
    la permission universelle) ; cet apprentissage est nuisible et n’est
    pas bénéfique ; celui qui la pratique n’aura aucune part auprès d’Allah
    et ceci est une grande menace qui nous prévient des méfaits de son
    apprentissage et son enseignement ; elle fait encourir le blâme
    d’Allah :


    Rédigée par cataminati(Suite ci-dessous)
    Dernière édition par OumSeif; 10/03/2013 à 23h53

  2. #2
    OumSeif
    Invité
    Salam Alaykom




    « Certes, quelle détestable marchandise pour laquelle ils ont vendu leur âmes ! »[5]

    et enfin, Allah nous informe que ce travail est contraire à la foi et à la piété.

    Ces
    différentes raisons montrent à tous les musulmans la gravité de la
    sorcellerie, la multitude de ses méfaits, sa corruption et l’apostasie
    de celui qui la pratique, qu’Allah nous protège contre cela. Par
    conséquent, il incombe de prendre garde contre cette pratique. Que le
    musulman se contente des guérisons légitimes par les remèdes permis et
    n’ait pas recours aux remèdes interdits par Allah.



    Et Allah est Celui Qui accorde le succès.


    · Fatwa de cheikh cheikh Ben Baz

    · Magazine ad-Dacwa, le 10/11/1414H

    [1] Ahmad (3/294), Abû Dâwûd dans le chapitre de la médecine (3868).

    [2] La Vache, v. 102.
    [3] La Vache, v. 102.
    [4] La Vache, v. 102, 103.

    Dernière édition par OumAyyad; 19/08/2013 à 15h01

  3. #3
    Nouveau Frère
    Inscrit
    novembre 2011
    Messages
    87
    Pouvoir de réputation
    46
    salam aleoukoum wa ramatoulaye wa barakatou

  4. #4
    soeur Avatar de OumAyyad
    Inscrit
    novembre 2011
    Messages
    5 029
    Billets
    9
    Pouvoir de réputation
    551
    Miel & traitement contre la sorcellerie
    Traitement anti Sorcellerie
    Avis clients : je suis entièrement satisfait...
    très bien , suivi pendant
    7 jours, résultats visibles
    vers 3 ou 4 jours.
    Très bon remède, simple
    efficace et naturel
    ...



    Barak'ALLAHou fiki
    Article 5 : Les échanges sur le FORUM

    f) Il est egalement interdit d'ajouter un(e) ami(e) du sexe opposé c'est à dire, une demande d'un frère pour une soeur et vice versa .

Sujets similaires

  1. Une question sur la sorcellerie sorcellerie de séparation après la guérison
    Par ahlam21 dans le forum Vos questions générales autour de la roqya
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/06/2012, 18h09
  2. Une personne fait regulierement de la sorcellerie devant le hall
    Par toufik26 dans le forum Vos questions générales autour de la roqya
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/03/2012, 13h27

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
A Propos
Le Forum Maher.fr a pour but d'aider les personnes qui souffrent de mal occulte , de se partager et d'apprendre à partir des expériences des personnes qui sont dans les mêmes situations .