questionnaireUne fiche de suivi individuel pour les membres du forumroqya audio mp3
BarakAllahoFik BarakAllahoFik:  0
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Résultats de 1 à 10 sur 18

Sujet : Fatwa : "Coraniser l'eau en écrivant les versets coraniques sur du papier"

  1. #1
    Abou Chadia
    Invité

    Post Fatwa : "Coraniser l'eau en écrivant les versets coraniques sur du papier"





    les Roqyas




    La question 2 de la Fatwa numéro ( 143 ) :
    Q 2: un homme, souffrant d'un mal quelconque, demande qu'on lui fasse une Roqya. On lui écrit sur un papier quelques versets coraniques et on lui dit de tremper ce papier dans de l'eau et d'en boire. Est-ce licite?


    R2: Nous avons déjà émis une fatwa, à partir de Dâr Al-'Iftâ' (organisme chargé de délivrer les fatwas), pour une question semblable, dont voici le contenu: "Ecrire quelques versets du Coran, sur un verre ou sur une feuille, et boire de l'eau dans laquelle la feuille a été trempée, tout cela est permis, conformément au sens général, cité par la Parole Divine: Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants. En effet, le Coran constitue un remède aux maux aussi bien spirituels que physiques, conformément au Hadith rapporté par Al-Hâkim dans (Al-Mostadrak) et Ibn Mâdja dans (As-Sounan) “Pratiques cultuelles constantes du Prophète”, selon Ibn Mas`oûd, que la satisfaction d'Allah soit sur lui, qui a dit que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: Je vous recommande les deux remèdes: le miel et le Coran et ce qui est rapporté par Ibn Mâdja, selon `Alî (que la satisfaction d'Allah soit sur lui), qui a rapporté que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: Le Coran est le meilleur des remèdes De même, Ibn As-Sonnî a rapporté, selon
    ( Numéro de la partie: 1, Numéro de la page: 241)

    Ibn `Abbâs (que la satisfaction d'Allah soit sur eux): Pour la femme en accouchement difficile, prenez un récipient propre, et inscrivez dessus les versets coraniques suivants: Le jour où ils verront ce qui leur est promis, il leur semblera qu'... et le verset Le jour où ils la verront, il leur semblera n'avoir demeuré qu'un soir ou un matin. et le verset Dans leurs récits il y a certes une leçon pour les gens doués d'intelligence. puis lavez-le, ensuite, dans ce même verre, donnez à boire à la femme, puis, aspergez de cette eau son ventre et son visage.
    De même, d'après Ibn Al-Qayîm cité dans (Zâd Al-Ma`âd), Al-Khallâl a dit: `Abd-Allah ibn 'Ahmad m'a raconté que son père écrivait, pour les femmes qui avaient un accouchement difficile, sur une coupe ou sur un objet propre des versets coraniques. Il inscrivait ce qui est mentionné par le Hadith relaté par Ibn `Abbâs (que la satisfaction d'Allah soit sur eux,): Il n'y a aucune divinité à part Allah, l'Indulgent, le Généreux, Gloire à Allah, le Maître du Trône, le Magnifique Louange à Allah, Seigneur de l’univers. Le jour où ils verront ce qui leur est promis, il leur semblera qu'ils n'étaient restés (sur terre) qu'une heure d'un jour. Voilà une communication. Le jour où ils la verront, il leur semblera n’avoir demeuré qu’un soir ou un matin. De même, Al-Khallâl a dit: `Abou Bakr Al-Marwadhî nous a dit que Abou `Abdullah avait rencontré un homme qui lui dit: ô Abou `Abd-Allah, voudrais-tu nous écrire quelque chose pour une femme qui est en accouchement difficile, depuis deux jours. Il lui dit alors: apportez-moi un grand verre et du safran. Ensuite, je l'ai vu écrire
    ( Numéro de la partie: 1, Numéro de la page: 242)

    pour plusieurs personnes. Ibn Al-Qayîm a dit aussi: selon un groupe de prédécesseurs, on écrit pour le patient des versets coraniques, ensuite, il boit l'eau ayant servi au rinçage. Et, Modjâhid a dit: il n'y a pas d'inconvénients à écrire des versets coraniques, puis les rincer et faire boire l'eau du rinçage au malade. Il y a également un hadith semblable à ce dernier, relaté selon Abou Qalâba . Fin des propos de Ibn Al-Qayîm .
    Qu'Allah vous accorde la réussite et que la paix et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.





    Source
    Dernière édition par Abou Chadia; 18/11/2012 à 20h08

  2. #2
    Saida
    Invité



    BarakAllah oufik pour ce partage intéressant.

    Qu'Allah te récompense


  3. #3
    Zakir--net
    Invité

    Lightbulb

    SALAM peut on imprimer des verser coranique au lieux de les écrire si on saie pas écrire l'arabe ? change t'il les effet puisque les verste on était imprimer avec une machine que écrit avec un stylo ?????????????????????????????????????????

  4. #4
    Oum Shahida
    Invité



    Akhi Zakir--net

    Je te déconseille d'imprimer les versets avec l'encre de la machine tel quel, car cela peut être toxique pour toi de boire cette encre que tu auras laissé imprégner dans l'eau.

    Tu peux par ailleurs utiliser cette méthode inshaAllah, suis bien les recommandations :
    => http://maherr.fr/sujets-interessants...imentaire.html

    Wa Allahou a'lam.

  5. #5
    Zakir--net
    Invité
    Salam, barak allaho fik ,
    mais si je veux juste me laver avec cette eau, d'apré t'est connaissance se serait mal pour la peau ???? ou sa ferait des effet secondaire ?

  6. #6
    soeur Avatar de OumAhmed1
    Inscrit
    mars 2013
    Âge
    34
    Messages
    532
    Pouvoir de réputation
    85


    Comme l'a dit la soeur, il faut utiliser de l'encre alimentaire.
    Mais moi je me pose la question, c'est quand même pas pareil de lire avec le coeur présent, que de mettre une feuille dans l'eau?
    Est ce que c'est pas mieux de lire soi même?
    Ensuite le fait d'écrire n'est pas plus avantageux que de faire "imprimer"?
    Je reste sceptique la dessus.


  7. #7
    Administrator Avatar de Malika59
    Inscrit
    novembre 2011
    Messages
    12 300
    Billets
    58
    Pouvoir de réputation
    10
    Citation Envoyé par Zakir--net Voir le message
    Salam, barak allaho fik ,
    mais si je veux juste me laver avec cette eau, d'apré t'est connaissance se serait mal pour la peau ???? ou sa ferait des effet secondaire ?






    Zakir--net le colorant alimentaire est cosmestible donc pas de danger à ce que tu consomme cette eau ainsi que de t'y laver.

    Comme l'a dis notre Oum Shahida l'encre peut-être trés toxique et donner des effets indésirable.

    Autrement akhi si tu ne peut le faire avec du colorant alimentaire ,il y a d'autres méthodes clique sur le lien :


    le bain de 7 jour avec le sel , le sidr , et l alun de cheikh Romy....


    La pharmacie qu'ALLAH nous a donné



    Tu peux aussi coranisée une grande quantité d'eau en lisant des sourates , te laver avec et aussi en boire en longueur de journée.

    Tu peux aussi te munir d'un pschitt pschitt (vaporisateur) remplie d'eau coranisée et t'en asperger autant de fois que tu voudra.

    Allah o'alem.

    qu'Allah taala te facilite.



  8. #8
    Oum Shahida
    Invité



    @Oukhty OumAhmed1

    Il faut savoir que de nombreux savants autorisent cette méthode.


    Comment juger le fait d'écrire des versets du Saint Coran dans un récipient rempli d'eau et de faire boire l'eau à un malade?

    Louanges à Allah

    Il n' y a aucun inconvénient à le faire. C'est une pratique rapportée d'après certains ancêtres. De nombreux ulémas en ont indiqué précisément l'autorisation.

    Dans Zad al-Ma'aad,4/170, Ibn al-Quayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit à propos de l'exorcisation du (mauvais œil): «» Un groupe des ancêtres a pensé qu'on peut lui (au malade atteint du mauvais œil) écrire des versets du Coran et les lui faire boire.

    Moudjahid dit : « Il n' y a aucun inconvénient à écrire du Coran, à laver les versets et à faire boire l'eau à un malade.» Abou Qualaba a abordé dans le même sens.

    On a rapporté qu'Ibn Abbas (P.A.a) a donné l'ordre d'écrire des versets du Coran, de les laver et de les faire boire à une femme en bute à des difficultés d'accouchement. Ayyoub dit : « J'ai vu Abou Qualaba écrire des versets du Coran, les faire laver et les faire boire à un homme souffrant«».

    Cheikh Muhammad ibn Ibrahim Al Cheikh (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a été interrogé en ces termes: «Est il permis d'écrire des versets coraniques dans un récipient et de les lui faire boire à un malade?»

    Voici sa réponse: « Il paraît qu'il n' y a aucun inconvénient à le faire. Ibn al-Quayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a mentionné qu'on avait vu un groupe des ancêtres écrire des versets coraniques et les faire boire à des malades.»

    Allah le sait mieux


    Fatawa Cheikh Muhammad ibn Ibrahim
    .
    Maintenant pour ce qui est de savoir si cette méthode est aussi efficace que de lire soi-même les versets, Allahou a'lam.

    Il est vrai que dans le 2ème cas la personne fournit un effort supplémentaire et non négligeable lorsqu'elle récite les versets coraniques par elle-même, ce qui peut par ailleurs lui apporter un certain bénéfice. Elle peut également y mettre toute sa nya, elle a la possibilité de pouvoir crachoter dans l'eau... etc

    Chacun fait selon sa capacité.
    Dernière édition par Oum Shahida; 24/04/2013 à 16h44

  9. #9
    abou bou
    Invité
    slm wR wB

    et pour les invocations peut on aussi les trempé das l'eau?

    barakAllahoufikoum

  10. #10
    Abou Chadia
    Invité
    Miel & traitement contre la sorcellerie
    Traitement anti Sorcellerie
    Avis clients : je suis entièrement satisfait...
    très bien , suivi pendant
    7 jours, résultats visibles
    vers 3 ou 4 jours.
    Très bon remède, simple
    efficace et naturel
    ...




    On peut aussi écrire les invocations et les tremper dans l'eau et il n'y a insha ALLAH pas de mal à cela .

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
A Propos
Le Forum Maher.fr a pour but d'aider les personnes qui souffrent de mal occulte , de se partager et d'apprendre à partir des expériences des personnes qui sont dans les mêmes situations .