questionnaireUne fiche de suivi individuel pour les membres du forumroqya audio mp3
BarakAllahoFik BarakAllahoFik:  0
Résultats de 1 à 5 sur 5

Sujet : Est-ce que Satan rit quant il nous voit bailler ?

  1. #1
    aymen59
    Invité

    Est-ce que Satan rit quant il nous voit bailler ?

    jai ete voir sur un site can une personne baille ernormement et jai vu un frere ecrire :baillez votre visage se deforme de facon a devenir completement
    affreux ce qui fait rigoler Satan sur l image que vous donner esque ce vrai ? parce que ci ce vrai ce grave pour moi parce que je baille beaucoup can jecoute la roqya et je lis le coran hum cet phrase ma fait fliper=((
    Dernière édition par OumSeif; 14/11/2012 à 23h05 Raison: Titre édité

  2. #2
    Administrator Avatar de Malika59
    Inscrit
    novembre 2011
    Messages
    12 300
    Billets
    58
    Pouvoir de réputation
    10
    ne soit pas effrayé par cette phrase aymen59.

    cela veut sans doute dire que lorsqu'une personne baille qu'elle retienne se baillement et qu'elle l'étouffe et bien-sûr ne pas oublier de mettre sa main devant la bouche.

    les soupirs et baillement lors d'une écoute de roqya font partie du mauvais oeil , lors de ces écoutes , asperge toi d'eau coranisée.

    Allah o'alem.

    qu'Allah te facilite.

  3. #3
    KARIMA33
    Invité
    rassure toi , il suffit de mettre ta main devant ta bouche quand tu baille , et satan ne rigoleras pas de toi......

  4. #4
    Directeur Avatar de AbouMoussaab
    Inscrit
    novembre 2008
    Localisation
    Reims
    Âge
    39
    Messages
    4 277
    Billets
    142
    Pouvoir de réputation
    10
    salam alaykom

    il est vrai que le musulman doit eviter si il peut ne pas bailler , ou si il est obligé , il pourra mettre sa main sur sa bouche , et évite le son genre (aaaahhmmm) car chaytan se moque quand il voit un musulman fait ainsi , et un des qualités unique du messager mohammed sala allaho aalayhi wa salam avait c est qu il n a jamais bailler.
    Mais , je connais aussi le baillement du aux mauvais oeil , et celui la wa allaho aallam est positif , car cela fait dégager al 3ayn surtout à l ecoute de roqya mauvais oeil et sourate al falaq en particulier , et donc le mal sort soit par le baillement , et des fois la personne peut meme vomir , si il est bien remplit de mauvais oeil et Hassad.

    baraka allaho fik

  5. #5
    Hajjama et Naturopathe Avatar de oumaicha
    Inscrit
    novembre 2011
    Localisation
    Ile de france
    Messages
    869
    Billets
    2
    Pouvoir de réputation
    128
    Miel & traitement contre la sorcellerie
    Traitement anti Sorcellerie
    Avis clients : je suis entièrement satisfait...
    très bien , suivi pendant
    7 jours, résultats visibles
    vers 3 ou 4 jours.
    Très bon remède, simple
    efficace et naturel
    ...




    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm


    D’après Abû Hurayrah (radhiallâhu ‘anhu), le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit : « Certes Allâh aime l’éternuement et Il blâme le bâillement. Lorsqu’une personne éternue, il est du devoir de chaque musulman qu’il l’entend de lui dire : Qu’Allâh t’accorde Sa Miséricorde. Quant au bâillement, il est provoqué par Satan. Quand l’un d’entre vous bâille, qu’il le repousse autant qu’il le peut. Si l’un d’entre vous bâille [ouvertement] Satan rit de lui » [1]



    Al-Hâfidh Ibn Hadjar (rahimahullâh) dit [dans son commentaire] :


    Ibn Battâl a dit que le fait d’attribuer le bâillement à Satan signifie que cela lui plaît et qu’il le veut. Ce qui veut dire, que cela lui fait plaisir de voir l’homme bâiller puisque ce geste déforme son visage et cela le fait rire. Mais cela ne veut pas dire que c’est Satan qui provoque le bâillement.

    Ibn al-Arabî dit : Certes, ce qui nous est expliqué, c’est que tout acte blâmable dans la loi religieuse attribué à Satan, est accompli sous son inspiration. Et tout bon acte dans la loi religieuse attribué à l’ange est accompli avec son appui. Il dit [Ibn ‘Arabî] : le bâillement résulte du fait de se remplir et cela entraîne la paresse, ce qui se fait avec une assistance de Satan. L’éternuement résulte de la digestion et cela entraîne plus de vivacité. Ce qui arrive grâce à l’assistance de l’ange.

    An-Nawawî dit : le bâillement est attribué à Satan parce qu’il excite le plaisir et résulte de la lourdeur du corps, de sa relaxe et de son remplissage. Il s’agit ici de mettre en garde contre la cause qui le provoque, à savoir manger excessivement.

    La parole : « Quand l’un d’entre vous bâille, qu’il le repousse autant qu’il le peut » Cela veut dire : qu’il emploie les moyens lui permettant de repousser [le bâillement], et non pas qu’il le rejette véritablement, puisque l’acte peut être déjà entamé. Il est dit aussi du sens : « Quand l’un d’entre vous bâille » que cela peut aussi signifier : « Quand il a envie de bâiller » ; Et cela est permis d’après al-Karamânî que le passé prenne le même sens que le présent.
    La parole : « Si l’un d’entre vous bâille [ouvertement], Satan rit de lui »

    Dans la version de Ibn ‘Adjlân il dit
    : « S’il dit : < Hâ ! > Satan rit de lui »

    Et dans la hadîth de Ibn Sa’îd
    : « Certes Satan entre [dans sa bouche] » Et dans sa version, il est dit : « Si l’un d’entre vous bâille dans sa prière, qu’il se retienne autant qu’il le peut » Hadîth rapporté de at-Tirmidhî et an-Nassâ-î d’après Muhammad Ibn ‘Adjlân et Sa’îd Ibn Maqbourî selon Abî Hurayrah.

    Et cela a aussi été rapporté par Ibn Mâdjah selon Sa’îd Ibn Maqbourî qui tient cette version de son père et qui dit : « Quand l’un d’entre vous bâille qu’il mette sa main dessus et qu’il ne sorte pas de bruit [de sa bouche], car [sinon] Satan rit de lui »
    Notre SHeikh a dit dans « Charh at-Tirmidhî » :

    « la plupart des versions du hadith cité dans les Deux Sahih [al-Bukhârî et Muslim] parle du bâillement de manière absolue. Une autre version précise qu’il s’agit du bâillement survenu pendant la prière. Ce qui fait porter [à interprétation] l’absolu sur le relatif. Certes Satan a de forts motifs de vouloir perturber le prieur dans sa prière.

    Il est certes vraisemblable que le bâillement est plus réprouvé au cours de la prière, mais cela ne veut pas dire qu’il ne l’est pas en dehors de la prière. Certains [savants] parmi eux ont dit : assurément, l’absolu l’emporte sur le relatif dans l’ordre et non pas dans l’interdiction. Sa réprobation absolue est fondée sur le fait qu’il est favorisé par Satan. Et c’est ce qu’a affirmé an-Nawawî sur cela. Ibn al-Arabî dit [de son côté] : Il convient d’étouffer le bâillement en toute situation. Et plus particulièrement dans la prière, car c’est la situation où il faut déployer le plus grand effort afin de repousser [le bâillement], car lui laisser libre cours est une source de déséquilibre marqué par la défiguration [de celui qui prie].

    Et pour ce qui est de la parole dans la version de Abî Sa’îd chez Ibn Mâdjah :


    « qu’il ne sorte pas de bruit [de sa bouche] »
    Cela précise la négligence de la personne [dans le fait de bâiller]. Et lorsque ce bâillement est prolongé, cela le fait ressembler au chien lorsque celui-ci aboie. Certainement, le chien lève sa tête et aboie ainsi de la sorte. Et lorsque le bâilleur [agit ainsi], il ressemble dans le bâillement, au chien. Ce qui fait qu’il devient ainsi une chose sur laquelle [Satan] rit, de par le fait [que le bâillement] marque en lui une certaine défiguration dans cette situation.

    Et dans la version de Muslim : « Car Satan entre ... » peut être une chose prise véritablement [au sens propre du mot], même si Satan circule dans l’humain comme son sang puisqu’il ne l’en domine pas pour autant, aussi longtemps qu’il perpétuera la mention du nom d’Allâh - Ta’âla. Or celui qui bâille ne mentionne pas [Allâh], ce qui permet à Satan d’entrer en lui réellement.

    Il est probable que par « entrer », on entend « posséder » puisque celui qui entre dans une affaire peut la maîtriser. Quant à l’ordre de mettre la main sur la bouche, il s’applique aussi bien dans le cas où la bouche est déjà ouverte que dans le cas où elle ne l’est pas encore. A la place de la main, on peut utiliser un pan de son vêtement ou ce qui y ressemble. L’usage de la main ne s’impose que quand le bâillement ne peut être empêché par un autre moyen. A cet égard, aucune différence n’existe entre le prieur et un autre. Mais le geste est plus exigé de la personne en prière, comme cela a déjà été dit. Ce cas est une exception à l’interdiction faite au prieur de mettre sa main à sa bouche. Il est encore recommandé au bâilleur d’arrêter sa récitation du Coran jusqu’à la fin du bâillement - Wa Allâhu A’lâm. [2]

    Notes

    [1] Rapporté par al-Bukhârî, n° 6226
    [2] Fath ul-Bârî bi-Charh Sahîh al-Bukhârî de Ibn Hadjar al-’Asqalânî, 14/124-127

    source =
    http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article393

    Au plaisir de te lire

Sujets similaires

  1. Question au sujet de baillement depuis quelques jours !
    Par citadelle dans le forum Vos questions générales autour de la roqya
    Réponses: 12
    Dernier message: 31/10/2012, 17h24
  2. Demande d'eclairssisement sur les syptomes du baillement
    Par Umm Rayan dans le forum Vos questions générales autour de la roqya
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/01/2012, 22h52

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
A Propos
Le Forum Maher.fr a pour but d'aider les personnes qui souffrent de mal occulte , de se partager et d'apprendre à partir des expériences des personnes qui sont dans les mêmes situations .