questionnaireUne fiche de suivi individuel pour les membres du forumroqya audio mp3
BarakAllahoFik BarakAllahoFik:  0
Résultats de 1 à 2 sur 2

Sujet : Le décés du prophète صلى الله عليه وسلم ( suite)

  1. #1
    Administrator Avatar de Malika59
    Inscrit
    novembre 2011
    Messages
    12 300
    Billets
    58
    Pouvoir de réputation
    10

    etoile Le décés du prophète صلى الله عليه وسلم ( suite)

    :D


    Signes d’adieu


    Quatre jours avant le décès

    Un jeudi, quatre jours avant le décès, le Messager d’Allah (que la paix et le salut soient sur lui) dit sous l’effet de la douleur :

    « Venez ! Je vais vous rédiger un document qui permettra de ne pas vous perdre.»

    Il disait ceci en présence des gens dont Omar ibn Al-Khattab.

    Celui-ci alors, dit : « Il vous parle sous l’effet de la douleur, vous avez le Coran, le livre d’Allah vous suffit.» Toutefois, les gens divergèrent et se mirent à discuter. Certains d’entre eux dirent : « Approchez ! le Messager d’Allah va vous rédiger un document.»

    D’autres suivirent le point de vue d’Omar. Lorsque les discussions eurent atteint leur paroxysme, le Messager d’Allah dit :

    « Allez-vous-en ! »

    Ce jour-là, il fit trois recommandations : Expulser les juifs, les chrétiens et les polythéistes de la péninsule arabe, traiter les délégations comme à l’accoutumée.

    S’agissant de la troisième recommandation, le rapporteur ne s’en souvient pas.

    Il se peut que celle-ci se rapporte à la prise en considération du livre et de Sunnah, à la mise en route de l’armée d’Osama ou à la prière et à la bienfaisance.

    Jusqu'à ce jour, le Prophète (que la paix et le salut soient sur lui) dirigeait les cinq prières, malgré sa maladie, c'est-à-dire jusqu'au jeudi situé à 4 jours de sa mort.

    Ce jour-là, il dirigea la prière du Maghrib où il récita la sourate « Al-Moursalat » (sourate 77 : ‘ les envoyés’) comme à l’accoutumée.

    Au moment de la prière d’al- Isha la maladie devint plus grave l’empêchant même de sortir de chez lui pour aller à la mosquée.

    A cet égard Aicha raconte :

    « Le Prophète (que la paix et le salut soient sur lui) dit : « Les gens ont-ils prié ? »
    Nous répondîmes : « Non ! Messager d’Allah, il sont en train de t’attendre.»
    Il reprit : « Mettez-moi de l’eau dans le récipient.»
    Nous mîmes de l’eau dans celui-ci.
    Alors, il s’assit, ensuite allait se lever avant de s’évanouir.
    Revenu à lui, il dit : « Les gens ont-ils prié ? »
    Sur ces mots, il s’évanouit une deuxième fois, puis une troisième fois avant de s’évanouir comme la première fois, lorsqu’il essayait de se lever.
    Après cela, il envoya auprès d’Abû Bakr lui donnant l’ordre de diriger la prière.
    En ces jours, celui-ci dirigea dix-sept prières, ce qu’il n’avait jamais fait du vivant du Prophète (que la paix et le salut soient sur lui): la prière d’al- Isha du jeudi, la prière du Fajr du lundi et quinze autres prières entre les deux jours en question.
    Aicha consultât trois ou quatre fois le Prophète (que la paix et le salut soient sur lui) lui demandant de retirer l’imamat de Abû Bakr de manière à ce que les gens ne fussent pas pessimistes à son égard.
    Celui-ci, toutefois, refusa et dit : « Vous êtes les compagnes de Youssouf. Allez voir Abû Bakr ! Qu’il dirige les prières.»


    Un ou deux jours avant le décès
    Le samedi ou le dimanche le Prophète se sentit mieux et escorté par deux hommes sortit pour effectuer la prière du Dohr.

    C’était Abû Bakr qui dirigeait la prière.

    Le voyant venir, celui-ci se mit à replier, mais il lui fit un signe, lui ordonnant de ne pas reculer ; après quoi il dit :

    « Installez - moi à côté de lui. »

    Les deux hommes alors l’installèrent à côté, à gauche d’Abû Bakr.

    Celui-ci imita la façon de prier du Prophète et faisait entendre aux gens le Takbir.


    Un jour avant le décès
    Le dimanche, le jour avant le décès le Messager d’Allah affranchit ses esclaves, fit une aumône de six ou sept dinars qu’il avait avec lui et donna ses armes aux musulmans.

    La nuit, Aicha envoya sa lampe chez une femme disant :

    « Mets-nous de l’huile de graisse dans notre lampe.»

    La cuirasse du Prophète était hypothéquée chez un juif pour 30 sâa d’orge.


    rédigé par Abou Amin

  2. #2
    soeur Avatar de Mordjane
    Inscrit
    novembre 2011
    Localisation
    France
    Messages
    2 108
    Pouvoir de réputation
    267
    Miel & traitement contre la sorcellerie
    Traitement anti Sorcellerie
    Avis clients : je suis entièrement satisfait...
    très bien , suivi pendant
    7 jours, résultats visibles
    vers 3 ou 4 jours.
    Très bon remède, simple
    efficace et naturel
    ...







    Pour ce partage




Sujets similaires

  1. Les compagnons du prophète صلى الله عليه وسلم aimaient la saison d'hiver.
    Par Malika59 dans le forum Différents rappels religieux (fatwas, vidéo de rappels ...)
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/08/2013, 19h31
  2. Le décés du prophète صلى الله عليه وسلم ( suite et fin)
    Par Malika59 dans le forum La croyance du musulman
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/08/2012, 01h07
  3. Le décés du prophète صلى الله عليه وسلم
    Par Malika59 dans le forum La croyance du musulman
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2012, 22h11
  4. Le décés du prophète صلى الله عليه وسلم ( suite)
    Par Malika59 dans le forum La croyance du musulman
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2012, 22h11
  5. L'amour envers les messager d'ALLAH صلى الله عليه وسلم
    Par oumaicha dans le forum La croyance du musulman
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2012, 02h19

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
A Propos
Le Forum Maher.fr a pour but d'aider les personnes qui souffrent de mal occulte , de se partager et d'apprendre à partir des expériences des personnes qui sont dans les mêmes situations .