questionnaireUne fiche de suivi individuel pour les membres du forumroqya audio mp3
BarakAllahoFik BarakAllahoFik:  0
Résultats de 1 à 2 sur 2

Sujet : Le fait de bouger pendant la prière

  1. #1
    soeur Avatar de Oum3issa
    Inscrit
    novembre 2011
    Messages
    5 148
    Billets
    14
    Pouvoir de réputation
    579

    Le fait de bouger pendant la prière








    Question
    : J’ai un problème : je bouge
    souvent pendant la prière. Or, j’ai entendu dire qu’il existait un hadith dont le sens est que le fait de bouger plus de trois fois pendant la prière annulait celle-ci.
    Quel est donc le degré d’authenticité de ce hadith ? Quel est le moyen le plus efficace permettant de se débarrasser du gigotement durant la prière ?

    Réponse : La Sunna pour le croyant est de s’appliquer dans sa prière, avec son cœur et son corps, et d’y faire preuve de concentration et d’humilité, que cette prière soit obligatoire ou surérogatoire. Allah, exalté soit-Il, dit :


    « Bienheureux sont certes les croyants, ceux qui sont humbles dans leur prière. »


    Le musulman se doit aussi de l’accomplir avec quiétude, ce
    qui fait partie des piliers les plus importants et des obligations de la prière car le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit à celui qui avait mal accompli sa prière et n’y avait pas fait preuve de quiétude :
    « Retourne d’où tu viens et prie, car tu n’as pas prié »


    trois fois de suite, jusqu’à ce que l’homme
    s’exclame : « Ô Prophète d’Allah, par Celui Qui t’a envoyé avec la vérité, je ne sais prier que de cette
    façon-là ! Instruis-moi donc. » Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, lui dit alors :
    « Si tu t’apprêtes à prier, accomplis les ablutions, dirige-toi vers la Qibla, prononce le Takbîr, lis ce que tu connais du Coran, puis incline-toi jusqu’à t’être immobilisé en marquant une pause (Itmi’nân) dans ta position d’inclinaison. Relève-toi ensuite jusqu’à t’immobiliser en
    station debout, puis prosterne-toi jusqu’à t’immobiliser en marquant une pause, puis fais cela durant toute ta prière (i.e. pour chaque Rak’a). »


    Selon
    la version d’Abû Dâwûd, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

    « Puis lis la mère du Coran (la Fâtiha) et lis ce qu’Allah te permet de lire. »


    Ce hadith authentique montre que la quiétude est un pilier de la prière, et une grande obligation sans laquelle la prière ne peut être valide. Ainsi, quiconque prie à la manière de l’oiseau qui picore, sa prière n’est pas valable ; d’ailleurs, l’humilité et la concentration sont le cœur et l’âme de la prière. Il convient donc au musulman d’y accorder de l’importance, et de s’en soucier.


    Quant au fait de limiter à plus de trois le nombre de gestes incompatibles avec la quiétude de la prière, ce n’est pas un hadith du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, mais des propos tenus par certains savants, pour lesquels il n’y a pas de preuves solides.

    Cependant, le fait de gigoter durant la prière est quelque chose de détestable, comme le fait de remuer le nez, de toucher sa barbe ou ses vêtements au point d’en devenir distrait.
    D’ailleurs, si cela est continu, la prière est annulée.


    Par contre, si c’est considéré comme minime par l’usage (‘Urf) ou s’il y a beaucoup de gestes mais ponctuellement, la prière n’est pas annulée. Il convient au croyant de préserver sa concentration dans la prière et de délaisser les gestes inutiles, qu’ils soient nombreux ou peu nombreux, par souci de préservation de la perfection de la prière.


    Parmi les preuves concernant le fait qu’un petit nombre ou un grand nombre – ponctuel – de gestes n’annulent pas la prière, on rapporte que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, ouvrit la porte à ‘Â’îcha alors qu’il priait.


    On rapporte aussi de façon authentique, selon un hadith d’Abû Qatâda, qu’Allah l’agrée :
    « Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, dirigea un jour la prière alors qu’il portait dans ses bras Umâma fille de Zaynab, la fille du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui.
    Lorsqu’il se prosternait, il la posait par terre, et il la
    portait à nouveau lorsqu’il se relevait. »

    Et c’est Allah Qui se charge d'octroyer l'aide.


    http://www.fatawaislam.com/les-actes...nt-la-pri.html

    Rédigé par Lilou

    Dernière édition par Mordjane; 28/02/2012 à 23h09
    D'après Abou Hourayra (qu'ALLAH l'agrée), le Messager d'ALLAH a dit: "celui qui apaise le chagrin d'un musulman, ALLAH apaisera un de ses chagrins le jour de la résurrection. Celui qui apporte son aide à un musulman en difficulté ALLAH lui apportera son aide dans la vie d'ici bas et dans l'au delà. Celui qui cèle (la faute) d'un musulman, ALLAH cèlera les siennes dans la vie d'ici bas et dans l'au-delà. (Muslim)

  2. #2
    soeur Avatar de Mordjane
    Inscrit
    novembre 2011
    Localisation
    France
    Messages
    2 108
    Pouvoir de réputation
    267
    Miel & traitement contre la sorcellerie
    Traitement anti Sorcellerie
    Avis clients : je suis entièrement satisfait...
    très bien , suivi pendant
    7 jours, résultats visibles
    vers 3 ou 4 jours.
    Très bon remède, simple
    efficace et naturel
    ...







    Pour ce partage




Sujets similaires

  1. Bouger de droite a gauche pendant une roqiya
    Par pishnette dans le forum Vos questions générales autour de la roqya
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/09/2012, 06h38

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
A Propos
Le Forum Maher.fr a pour but d'aider les personnes qui souffrent de mal occulte , de se partager et d'apprendre à partir des expériences des personnes qui sont dans les mêmes situations .