Résultats de 1 à 3 sur 3

Sujet : Conseils d'ordre médical sur la hijama>>>précautions et mises en garde

  1. #1
    Adhèrents Avatar de Razika
    Inscrit
    novembre 2011
    Messages
    322
    Pouvoir de réputation
    68

    Conseils d'ordre médical sur la hijama>>>précautions et mises en garde

    Assalamu alaykum,



    Voici le troisième point où nous allons tenter de passer en revu certaines contre-indications liées à la hijama ainsi que certaines précautions d'emploi et remarques(désolé, c'est un peu en vrac):

    1. ne pas réaliser la hijama chez une personne dont l'état général est moyen. Évitez ainsi la hijama lors des épisodes d'aggravations d'une maladie chronique(=poussées) ou bien lors d'un état infectieux aigu(=grippe ou quelque soit l'infection en cours). Le risque est d'aggraver la fatigue chez ces personnes, attendre donc que leur état général s'améliore avant d'envisager une séance.

    2. ne pas poser la ventouse sur une plaie(blessure, plaque d'eczéma...) car vous risquez de sur-infecter la plaie. Par ailleurs, ne réaliser pas la hijama sur une articulation tuméfiée(=œdème) car vous risquez également de sur-infecter l'articulation et provoquer une infection grave appelée arthrite septique. Il faut donc attendre que l'œdème diminue ou bien placer la ventouse à distance de l'articulation.

    3. ne pas poser la ventouse directement sur des varices ou un paquet variqueux car le risque hémorragique est grand. De plus, si vous pomper en regard des varices(=veines superficielles non fonctionnelles avec stase sanguine), vous risquez d'aggraver l'engorgement de la veine malade. En effet, vous stimuler l'afflux de sang vers cette veine alors qu'elle ne peut pas drainer le sang vers le cœur. Ainsi, la ventouse est placée au dessus de la varice ou sur les côtés afin de solliciter les réseaux veineux de substitution.

    4. prendre beaucoup de précaution lorsque l'on traite un malade atteint d'une maladie infectieuse comme les hépatites et le VIH. Utiliser son propre matériel, les gants++ et la lame dans un collecteur adapté++.

    5. ne pas inciser mais piquer la peau en cas de mauvais état cutané, diabète, fluidité accrue du sang(maladie sanguine ou traitement fluidifiant le sang) afin d'éviter un retard à la cicatrisation qui en plus du risque esthétique est pourvoyeur d'infection.

    6. ne pas effectuer la hijama le ventre plein. Cette recommandation de l'état de jeûne est avant tout une recommandation prophétique.
    Il est rapporté de Ibn Omar(qu'Allah soit satisfait de lui) que le prophète(prières et salutations d'Allah sur lui) a dit:
    " La hijama à jeûn est exemplaire, elle est une source de guérison et de bénédiction, elle améliore la raison et les capacités de mémorisation" Rapporté par Ibn Majah(3487-3488), jugé bon par cheikh Al-albani dans as-sahiha(766).

    Par ailleurs, l'imam Ibn Qayim a dit:" La hijama est rendu détestable(par les hajjam) lorsque le ventre est plein(chab') car cela peut provoquer des maladies d'autant plus que le repas était copieux" Il dit aussi qu'il était admis que: "La hijama à jeûn est un remède, le ventre plein une source de mal et le 17e du mois une guérison" Zad al ma'ad(58-59/4).

    7. ne jamais effectuer une hijama sans avoir au préalable interroger le malade sur ses antécédents et son traitement.
    Si le patient est asthmatique et que l'angoisse de la hijama provoque chez lui une crise d'asthme, que ferez vous s'il n'a pas pris sa ventoline sur lui? De même, un patient épileptique dont le traitement n'est pas encore équilibré, que ferez vous s'il fait une crise devant vous? Un patient présentant une maladie cardiaque avancée ne peut non plus bénéficier d'une hijama car la fatigue provoquée peut déclencher une crise d'angor. S'il ne vous l'a pas dit, que ferez vous s'il n'a pas pris son natispray(traitement de l'angor) avec lui? Cette étape est primordiale afin de ne pas se retrouver à appeler le 15... Allahu yahfadhna!

    8. si vous pensez que le malade est peut-être atteint par un mal occulte, ne faites la hijama que si vous êtes préparés à faire face à une éventuelle manifestation...

    9. les enfants et les personnes âgées peuvent bénéficier de la hijama mais celle-ci doit être de faible force de succion(préférer un système de pompe à valve) et prendre en compte, encore une fois, l'état général de malade. Pour l'enfant, elle est réalisable dès 2-3ans, lorsque l'enfant a le même régime alimentaire qu'un adulte. Elle devra être sèche aussi souvent que possible. Pour l'adulte, prudence après la quarantaine car l'Homme s'affaiblit avec l'âge.

    Au niveau du shar', je rappelle qu'il est rapporté de Ibn 'Abbas(qu'Allah soit satisfait de lui) que le prophète(prières et salutations d'Allah sur lui) a dit: " Je ne suis pas passé, la nuit du voyage nocturne, auprès de groupes d'anges sans qu'ils m'aient tous dit: il t'incombe ô Muhammed d'avoir recours à la hijama" et dans une autre version: "ordonne à ta communauté la pratique de la hijama". Hadith rapporté par Ibn Majah(3477-3479), authentifié par cheikh al-albani dans as-sahiha(2263).

    Ce hadith prouve que le recours à la hijama incombe à tous les membres de la communauté de Muhammed(prières et salutations d'Allah sur lui) qu'il soit un enfant, un adulte, une femme réglée ou ménopausée, personne âgée... Il s'agit, en effet, d'un ordre général. Toute restriction à certains membres de notre communauté nécessite donc une preuve juridique(shar'an)à l'appui.

    Il est ensuite rapporté de Ibn Omar(qu'Allah soit satisfait de lui) qu'il a dit concernant la hijama: "réalise la avec autant de douceur que possible et évite la pour la personne très âgée ainsi que pour le jeune enfant", Ibn Majah(3487), ce hadith est cité dans as-sahiha(766) par cheikh al-albani qui le juge bon.

    On voit ici que la restriction concerne le jeune enfant(as-sabi assaghir) et la personne très âgée(al-cheikh al kabir).

    Il est rapporté de l'imam At-tabari dans une chaine de transmission authentique qu' ibn Sirin a dit: "Lorsque l'homme dépasse les quarante années, il ne pratique plus la hijama". L'imam At-tabari met en avant la baisse de la condition physique après cet âge.
    A ce sujet, l'imam ibn Hajar explique que cela signifie qu'au delà de cet âge, la hijama ne doit être pratiquée qu'en cas de besoin et non par habitude. Voir Al fath(151/10).

    10. il est déconseillé à la femme qui a ses menstrues de faire une hijama car cela peut accentuer la fatigue propre à cette période. Cependant, si l'état général est satisfaisant et que la hijama est motivée par un besoin alors il n'y a aucun mal à la faire contrairement à ce que certains avancent.

    Encore une fois, affirmer que la hijama serait recommandée chez la femme ménopausée en considérant que les menstrues permettent une épuration du sang en période d'activité génitale n'a aucun argument religieux ni scientifique.
    Les menstrues correspondent à une destruction d'une partie de l'utérus qui se préparait à accueillir un embryon tandis que la hijama agit en améliorant la circulation sanguine à travers notamment le réseau veino-lymphatique! Ou se trouve le lien entre ces 2 situations?

    Les femmes "réglées" et celles ménopausées peuvent bénéficier en toute légitimité des bienfaits de la hijama conformément à la parole générale du prophète(prières et salutations d'Allah sur lui).

    11. certains hajjam conseillent de prendre un bain après la hijama pour se relaxer. Bien qu'il n'y ait pas de mal, il ne s'agit pas pour autant d'une sunna.

    On peut citer ce hadith de Aicha(qu'Allah soit satisfait d'elle) qui dit: le prophète(prières et salutations d'Allah sur lui) se lavait pour 4 raisons: pour l'état d'impureté majeur(janaba), le jour du vendredi, lors d'une hijama, suite au lavage d'un mort" rapporté par Abi dawud(n°348). Cheikh Al-albani a affaiblit ce hadith dans da'if sunan abi dawud.

    Dans l'explication de Boulough al maram(livre de l'imam ibn Hajar) du cheikh al uthaymin(volume 1, p265), il dit qu'il y a une divergence sur l'authenticité de ce hadith. Ceux qui le considère faible avancent que le ghusl après la hijama n'est pas une sunna car il est rapporté de Anas ibn Malik(qu'Allah soit satisfait de lui) que le prophète(prières et salutations d'Allah sur lui) a subit une hijama puis il a prié sans avoir refait ses ablutions". Authentifié par Ad-daraqtuni, chapitre de la purification(hadith n°2). Cheikh al uthaymin penche pour cet avis.

    J'espère que ces quelques points vous seront utiles. A très bientôt in cha Allah!

    Barakallahu fikum, wa assalamu alaykum wa rahmatullah.




    Rédigé par le frère MuslimSanté

  2. Baraka Allaho Fik AbouMoussaab remercié pour ce message
  3. #2
    soeur Avatar de Mordjane
    Inscrit
    novembre 2011
    Localisation
    France
    Messages
    2 173
    Pouvoir de réputation
    268






    Pour ce partage




  4. #3
    Nouveau Membre
    Inscrit
    janvier 2016
    Messages
    41
    Pouvoir de réputation
    11

    Qu ALLAH taala vous récompense pleinement pour ce travail

    Miel & traitement contre la sorcellerie
    Traitement anti Sorcellerie
    Avis clients : je suis entièrement satisfait...
    très bien , suivi pendant
    7 jours, résultats visibles
    vers 3 ou 4 jours.
    Très bon remède, simple
    efficace et naturel
    ...

    Machallah c est trop bien toutes ces informations sur la hijama

  5. Baraka Allaho Fik AbouMoussaab remercié pour ce message

Sujets similaires

  1. Précautions importantes concernant le traitement
    Par Mordjane dans le forum Médecine prophétique
    Réponses: 9
    Dernier message: 22/05/2016, 17h59
  2. Conseil d'ordre médical sur la hijama ==> Les gants
    Par oumaicha dans le forum La hijama et les soins par la ventouse
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/07/2014, 21h18
  3. Conseils d'ordre médical sur la hijama >>> les lames
    Par Razika dans le forum La hijama et les soins par la ventouse
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2012, 22h04
  4. Conseils d'ordre médical sur la hijama>>>démonstration et remarques
    Par Razika dans le forum La hijama et les soins par la ventouse
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2012, 20h17

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
à propos du forum
Le forum Maher.fr a été crée depuis l'année 2008 afin de vous aider à retrouver le chemin de la guérison par la roqya contre le mal occulte. Notre équipe est la pour vous aider , vous soutenir , et vous faire connaitre la médecine prophétique islamique .
Suivez nous
Traitements à suivre ?

Questionnaire de la roqya ?